La charge de travail annuelle et la carrière


Vue d'ensemble

Haut

La charge de travail du professeur s'établit sur une base annuelle. Elle comprend les activités inhérentes aux quatre fonctions professorales : l'enseignement, la recherche, la contribution au fonctionnement de l'institution et le rayonnement.

Le professeur a tout intérêt à aborder sa charge annuelle en ayant comme perspective le cheminement de sa carrière. Il est d'ailleurs tenu de faire la mise à jour annuelle de son curriculum vitae, qui sera la pièce principale de son dossier dit d'évaluation lors de demandes de renouvellement, de permanence ou de promotion.

La convention collective énonce les principes généraux qui doivent guider l'attribution de la charge de cours. Elle établit aussi la procédure d'attribution qui doit être respectée dans les unités.

La charge de travail et l'année universitaire

Haut

La charge de travail du professeur est étalée sur les trois trimestres de l'année universitaire. Toutefois, la charge de cours est étalée sur les trimestres d'automne et d'hiver.

Lorsque le programme comprend des cours d'été, la charge de cours est étalée sur deux des trois trimestres de l'année – soit l’automne et l’hiver, à moins d’une entente écrite avec le professeur..
TP 3.02

L'année universitaire s'étend du 1er septembre au 31 août suivant et comprend trois trimestres :

  • Automne – du 1er septembre au 31 décembre
  • Hiver – du 1er janvier au 30 avril
  • Été – du 1er mai au 31 août

RC 1.11

Les fonctions du professeur

Haut

La convention collective précise ce que sont les quatre fonctions du professeur à l'Université de Montréal : l'enseignement, la recherche, la contribution au fonctionnement de l'institution et le rayonnement universitaire.

La charge de travail annuelle doit comprendre des activités dans chacune de ces quatre fonctions. Celles-ci peuvent toutefois être exercées dans des proportions et selon des modalités variables. Exceptionnellement, les activités dans une des fonctions peuvent être minimales. Compte tenu des critères de promotion, il faut avancer avec prudence sur ce terrain.
TP 2.04

L'enseignement
La fonction d'enseignement comprend notamment :

  • la préparation, l'organisation et le fait de dispenser et de coordonner des enseignements selon diverses méthodes et formules pédagogiques;
  • la mise à jour des enseignements;
  • la préparation de matériel didactique;
  • l'évaluation des apprentissages des étudiants;
  • le conseil et l'assistance pédagogiques aux étudiants;
  • la direction des étudiants en cours de stage, de mémoire, de thèse et dans les travaux dirigés ou de recherche;
  • l'évaluation des thèses ou des mémoires;
  • le maintien du niveau de compétence requis et le fait d'effectuer, à l'occasion, des stages de perfectionnement.

TP 1.02

La recherche
La fonction de recherche comprend notamment :

  • la conception, l'établissement, le développement et la réalisation de projets voués à la poursuite de connaissances nouvelles;
  • la création dans les disciplines littéraires ou artistiques;
  • la critique scientifique, littéraire ou artistique, les travaux de synthèses.
  • les activités liées au transfert de connaissances et à l'innovation sociale, technologique ou professionnelle.

Il est précisé que ces activités doivent être réalisées dans la perspective de publication scientifique, d'obtention de brevets ou de réalisation d'œuvres originales
TP 1.03

La contribution au fonctionnement de l'institution
La contribution au fonctionnement de l'institution comprend notamment :

  • des activités au sein d'organismes ou d'entités de cette dernière et au sein d'organismes de préparation, de négociation et d'administration de la convention collective;
  • les tâches liées à la création, à la modification et à la gestion des programmes, de même que la coordination, l'animation ou la direction de programmes d'études, de secteurs professionnels ou de groupes de recherche, la direction de programmes ou de centres de recherche, ainsi que l'exercice des fonctions de cadre académique ou administratif.

TP 1.04

Le rayonnement universitaire 
La contribution au rayonnement universitaire comprend notamment :

  • la présentation de communications et la participation active à des colloques, congrès ou autres événements scientifiques ou professionnels;
  • la participation à toute forme de manifestation artistique pertinente à la tâche du professeur et compatible avec elle en tant qu'acteur, interprète, metteur en scène, peintre, sculpteur, etc.;
  • la participation à des comités de lecture et à des jurys de thèses ou de mémoires à l'extérieur de l'Université de Montréal ainsi qu'à des comités d'accréditation ou à d'autres formes d'expertise universitaire;
  • le service à la collectivité, c'est-à-dire la participation active à des organismes scientifiques, culturels, professionnels, syndicaux, patronaux, gouvernementaux et sociaux, et les activités d'expertise ou de vulgarisation pertinentes à la tâche du professeur et compatibles avec elle.

TP 1.05

La pondération et la modulation de la charge

Haut

La charge de cours devrait être pondérée en référence aux critères définis dans deux documents annexés à la convention collective :

Critères d'évaluation de la charge professorale > ANNEXE VI
Directives concernant la charge de travail confiée aux professeurs > ANNEXE VII

Notamment, ces critères permettent de tenir compte non seulement du nombre d'heures de cours, mais aussi d'aspects tels que le cycle, le nombre d'étudiants, la méthode pédagogique et le caractère innovateur des cours donnés par le professeur.

Ils prévoient aussi une modulation de la charge de cours en fonction des activités du professeur correspondant aux autres volets du travail professoral : encadrement, recherche, contribution au fonctionnement de l'institution et rayonnement.

La charge d'enseignement : cours et encadrement
La charge d'enseignement se compose de la charge de cours et de la charge d'encadrement. Si l'évaluation de la charge de cours est assez bien balisée, il n’y a pas encore d’entente sur les mécanismes qui permettraient d’évaluer et de prendre en compte le poids de la charge d'encadrement aux 2e et 3e cycles, ainsi qu'aux études postdoctorales. Pour pallier ces limites, la convention collective signée en 2010 comporte une lettre d'entente qui crée un comité paritaire chargé d'examiner de façon suivie les mécanismes mis en place dans certaines unités et de formuler un avis quant à ceux qui pourraient être adoptés.

Des cours aux différents cycles

Haut

En règle générale, la charge de cours d'un professeur doit comprendre des cours aussi bien au premier cycle qu'aux cycles supérieurs.
TP 2.05

Un allégement pour les professeurs nouvellement engagés

Haut

Les professeurs adjoints nouvellement engagés sans permanence se voient attribuer par le directeur une charge de cours équivalente à 50 % de la charge de cours moyenne de l'unité durant la première année d'engagement et de 75 % pour la deuxième année d'engagement.
TP 2.06