Le Bureau de l'ombudsman


Le Bureau de l'ombudsman

L'ombudsman a le mandat d'assurer un traitement juste et équitable, par l'administration universitaire, de chacun des membres de la communauté universitaire. Elle a le devoir d'accueillir toute personne qui s'adresse à elle dans le respect de ses besoins, de ses difficultés ou de ses préoccupations.

L'ombudsman ne peut pas intervenir sur une question d'application ou d'interprétation d'une convention collective ou d'un protocole de travail. Elle assume un rôle d'arbitre et se doit d'être impartiale. Dans cette optique, elle n'agit pas à titre de représentante ou de conseillère juridique du demandeur ni comme défenseur de l'Université.

Le professeur peut communiquer avec l'ombudsman pour obtenir une information ou un conseil ou pour dénoncer une situation qu'il estime injuste. Lorsqu'une intervention est demandée, l'ombudsman s'assure au préalable que les recours internes disponibles ont été épuisés ou que les démarches administratives d'usage ont été effectuées sans succès.

L'ombudsman peut fournir de l'information relativement aux politiques et aux règlements en vigueur à l'Université de Montréal, de même que sur les recours disponibles. Elle peut aussi faciliter les échanges avec l'administration et participer à la recherche de solutions satisfaisantes pour les parties impliquées dans un conflit.

Il est possible de demander l'assistance de l'ombudsman par téléphone ou par courriel. Les professeurs soucieux de préserver la confidentialité de cette démarche devraient tenir compte de l'avertissement suivant émis par le Bureau de l'ombudsman : « Bien que l'identité et les propos des personnes qui consultent l'ombudsman soient confidentiels, le courrier électronique ne permet pas d'assurer la même confidentialité qu'un entretien téléphonique ou une lettre dans la mesure où il laisse des traces de son contenu sur les différents sites par lesquels il transite. »