Le soutien au travail professoral

Vue d'ensemble

Haut

La convention collective comprend des dispositions visant à ce que tout professeur, dès son entrée en fonction, dispose d'un environnement et des équipements de base pour exercer son travail. On veut, notamment, éviter les délais dans l'installation du professeur nouvellement engagé. Sous la forme d'un fonds de démarrage, un soutien aux activités de recherche est aussi prévu pour ce dernier.

L'Université met annuellement à la disposition de chaque professeur ou professeur sous octroi un montant servant à financer des dépenses admissibles, liées au travail professoral. Le montant remis est de 2 000 $ pour 2010-2011, et sera indexé chaque année.

Depuis l'entente signée en 2010-2011, l'allocation professionnelle a été bonifiée afin de couvrir l'achat de d'un ordinateur. Cet équipement était auparavant fourni et renouvelé aux quatre ans par l'institution. La latitude du professeur est maintenant plus grande quant au choix de l'équipement, mais celui-ci s'engage à respecter la politique d'achat d'ordinateur sur fonds d'allocation professionnelle.

L'installation du nouveau professeur

Haut

L'Université veille à ce que le nouveau professeur soit installé convenablement (bureau, ameublement, poste de travail, téléphone). Le directeur est le premier responsable de l'installation du nouveau professeur. Cependant, si la question ne peut être réglée à ce niveau, le professeur peut demander l'intervention d'une personne désignée par l'Université pour trouver les solutions appropriées.
TP 4.02

Le fonds de démarrage des activités de recherche

Haut

L'Université accorde au plus tard dans les 30 jours de l'entrée en fonction du professeur nouvellement engagé un fonds de démarrage de ses activités de recherche dont le montant est déterminé de façon équitable et en fonction des besoins de la discipline du professeur.


Le montant du fonds de démarrage varie d'une unité à l'autre, mais il est habituellement d'au moins 5 000 $. Le professeur qui souhaite un repère devrait vérifier quelles sont les pratiques dans son département ou sa faculté.


TP 4.02

L'allocation professionnelle

Haut

L'Université met annuellement à la disposition de chaque professeur ou professeur sous octroi, lorsque celui-ci a remis la mise à jour de son curriculum vitae, un montant servant à financer, en tout ou en partie, des dépenses reliées au travail professoral.

Le montant remis est de 2 134 $ pour l'année budgétaire 2013-2014 et sera indexé pour les années subséquentes. Le tableau ci-dessous présente les indexations de l'allocation depuis 2010-2011.

Année

Montant de l'allocation

Taux d'indexation

2010-2011 

2 000 $


2011-2012

2 038 $

1,90%

2012-2013

2 096 $

2,85%

2013-2014

2 134 $

1,81%

Les sommes inutilisées au cours d'une année budgétaire sont reportées automatiquement à l'année budgétaire suivante. La somme totale dont peut disposer un professeur ou un professeur sous octroi ne peut toutefois pas dépasser 6 000 $.
TP 4.03

Depuis l'entente signée en 2010-2011, l'allocation professionnelle a été bonifiée afin de couvrir l'achat d'un ordinateur – un équipement qui était auparavant renouvelé aux quatre ans par l'institution.

Les dépenses admissibles
Les dépenses admissibles sont les suivantes :

  • l'achat ou le remplacement d'un ordinateur normalisé conforme à la liste établie par le Comité consultatif prévu aux présentes;
  • l'inscription à des cours et à des activités de perfectionnement;
  • l'achat de matériel informatique;
  • l'achat de logiciels informatiques;
  • l'abonnement à une ligne internet à domicile;
  • les frais de téléphone, de messagerie vocale et du branchement au réseau informatique, engagés en sus du service actuellement fourni;
  • l'utilisation des services de photocopie de l'Université en sus de ceux habituellement assumés par les unités pour l'enseignement;
  • l'achat de livres et l'abonnement à des revues;
  • les frais d'inscription à un congrès ou à un colloque scientifique ou professionnel;
  • les frais de publication, y compris les frais de traduction ou de révision linguistique pour des textes;
  • les frais d'adhésion à des associations scientifiques ou professionnelles.

L'équipement acquis par le professeur avec le montant des dépenses reliées au travail professoral demeure la propriété de l'Université. Le professeur s'assure de le rendre au moment de son départ à la retraite, de sa démission ou de sa cessation d'emploi.

Le professeur en congé
Le montant mis à la disposition du professeur est réduit au prorata du temps où il n'exerce pas ses fonctions dans son unité de rattachement, lorsque l'un ou l'autre de ces cas suivants se présente :

  • congé de maladie et d'invalidité, pour la période excédant une période d'absence continue d'une année;
  • congé parental, pour la période excédant une période d'absence continue d'une année;
  • congé sans traitement et prêt de service externe, dès le début du congé ou du prêt.

Le remplacement du programme des ordinateurs et le soutien informatique

Haut

Depuis l'entente signée en 2010-2011, l'allocation professionnelle a été bonifiée afin de couvrir l'achat d'un ordinateur. Cet équipement était auparavant fourni et renouvelé aux quatre ans par l'institution. La latitude du professeur est maintenant plus grande quant au choix de l'équipement, mais certaines conditions s'appliquent.Le professeur devra acheter son ordinateur du fournisseur agréé par l'Université et il s'engage à respecter la politique d'achat d'ordinateur sur fonds d'allocation professionnelle.

Cet ordinateur devra être normalisé conformément à la liste déterminée par le Comité consultatif.

Les logiciels courants pour lesquels l'Université possède une licence d'utilisation seront fournis avec l'ordinateur.

La DGTIC continuera d'assurer le soutien technique, y compris le transfert de données, de l'ordinateur tel que décrit dans la section Soutien et dépannage de la directive 40.18. L'ordinateur fera l'objet d'une garantie de quatre ans couvrant les bris matériels (pièces et service).

Lors de l'achat, le professeur pourra acquérir une garantie tous risques supplémentaires couvrant le vol ou les autres défectuosités possibles provoquées par des causes extérieures.

Mesures transitoires
Pour faciliter le passage vers les nouvelles dispositions, la lettre d'entente no 6 jointe à l'entente signée en 2010 prévoit les mesures transitoires suivantes :

  • L'Université s'engage à remplacer l'ordinateur de tout professeur dont l'ordinateur devrait être remplacé, au plus tard le 31 mai 2010. L'Université remplace aussi, au plus tard 3 mois après la ratification de la présente convention collective, l'ordinateur du professeur qui en fait la demande durant cette période, si cet ordinateur a été acquis il y a plus de 3 ans au 31 mai 2010.
  • Le professeur dont la date de remplacement de l'ordinateur est antérieure au 1er juin 2010 et qui a choisi de le remplacer en vertu du système en vigueur jusqu'à la date de signature de la convention collective reçoit un montant de 1200 $ pour l'année budgétaire 2009-2010 et de 2000 $ à compter de l'année budgétaire 2010-2011.
  • Tout professeur qui n'aura pas remplacé son ordinateur en vertu des paragraphes précédents pour quelque raison que ce soit reçoit une allocation au montant de 2 000 $ à compter de l'année budgétaire 2010-2011.